Belle et Pimpante

 

 

Belle et pimpante, elle est tentante.

Dans son recoin de fond de rue,

Plus d’un galant la trouve charmante

Et rêve en douce de la voir nue.

 

Jeune et jolie, de ses appâts

Elle excelle à tirer parti,

Sans oublier qu’un jour viendra

Où tout ce temps sera fini.

 

Le défilé des prétendants

Qui lui susurrent des mots coquins

La met en joie, sur le moment

Suffisamment pour un câlin.

 

Bien qu’à ce jeu elle ne soit dupe,

Elle voudrait trop pourtant y croire,

Au moins le temps, dessous sa jupe

Que passe celui qui vient la boire.

 

Tant a donné qu’elle aurait droit

A être aimée, et pour longtemps

Mais c’est hélas, à chaque fois

Que simples jeux, sans engagement.

 

Souvent demandes bien singulières

De celui que ses charmes enchantent,

Feraient bondir sa régulière

Qui deviendrait plus que méchante.

 

Elle, elle est là, répond présent,

Gadgets en main et accessoires

Pour satisfaire le requérant,

En quête de force et pouvoir.

 

Ni pour les braves, ni pour elle-même

Il n’y a d’heure, à tout moment

Doit accueillir celui qui aime

Pour l’emmener au firmament.

 

Ainsi est-il de tout labeur :

A chaque demande il faut dire oui,

Afficher joie et baume au coeur

Même si cela ne réjouit.

 

Un grand merci à toutes ces dames

Chez qui défilent tous ces faux-culs

Qui viennent traîner leur vague à l’âme

Sans oser dire qu’ils sont venus.

 

Puis-je être un jour riche assez pour

Juste un moment à leurs côtés

Passer sans bruit ni vœu d’amour

Pour une pause bien méritée.

 

Que leur action soit saluée,

Elles œuvrent pour le bien public

Laissées bien seules pour l’assumer,

Méritent bien mieux que des critiques.

 

Ce député qui des putes est

L’ami caché qu’on ne voit pas,

Jamais, jamais, au grand jamais

Devant la chambre les défendra !

 

©  Pierre Couchard

Ce poème vous a plu, ou pas . . . Envie de réagir ?

Profitez de cet espace dédié.

Facultative, l’adresse mail est à renseigner si vous souhaitez une réponse.

 

Titre du poème :

2 + 11 =

 

Autres écrits

Une soixantaine
de poèmes

plus de 700 haïkus
en ligne

Des chansons en recherche d’interprètes . . .