Election, piège Macron

 

 

Cette élection ?
Tout un poème !
Et l’abstention ?
Un vrai problème

 

A qui donner sa voix
Pour que notre belle France
Se remette sur la voie
De ses Gloire et Puissance ?

 

L’actuel Président ?
Il n’en est pas question !
Ce toutou des puissants
Ne mérite qu’éviction !

 

Seuls les opportunistes
Quelques esprits crédules
Ou encore arrivistes
Peuvent porter telle crapule

 

Combien sont aujourd’hui
Dont pompiers et soignants
Délaissés par celui
qui fleure l’âme du tyran ?

 

Qui asseoir sur le trône
En place de l’imposteur ?
Rêvons-nous des Madones
Qui auraient nos faveurs ?

 

A moins d’un trublion
Qui loin de rassembler
Pourrait par son action
Plus encore diviser

 

Et si la mèche en long
Le regard dans le vent
Franchir le Rubicon
Nous devenait tentant ?

 

Se détourner des urnes
En ce début d’Avril
C’est assurer la burne
D’une élection tranquille

 

Pour conjurer le sort
Osons le répéter
Rien qu’un petit effort
Votez ! Votez ! Votez !

 

 

©  Pierre Couchard

Ce poème vous a plu, ou pas . . . Envie de réagir ?

Profitez de cet espace dédié.

Facultative, l’adresse mail est à renseigner si vous souhaitez une réponse.

 

Titre du poème :

14 + 14 =

 

Autres écrits

Une soixantaine
de poèmes

plus de 700 haïkus
en ligne

Des chansons en recherche d’interprètes . . .