Il n’est de hasard

 

 

Il est dit qu’il n’est de hasard
Je serais tenté de le croire
Quand subitement au soir
Alors qu’il se faisait bien tard
Vous vous invitâmes dans ma vie
Quel messager vous a guidée
Voulant changer ma destinée
Qu’entre en moi le divin esprit

 

Pour quelle raison le lendemain
De chez vous j’ai poussé la porte
Sans réfléchir en quelque sorte
Plutôt que passer mon chemin
Nous n’avons pas croqué la pomme
Mais un fondant au chocolat
Autour duquel l’on échangea
Sur la croyance, salut de l’Homme

 

A tout cela point hermétique
Bien que restant dubitatif
Il me devient impératif
De revoir telles notions éthiques
Ce n’est qu’en soi qu’il faut chercher
Au plus profond, au cœur du cœur
Puis trouver la voie du Seigneur
Merci Madame, je suis sauvé

 

Votre regard je fixerai
Votre sourire je n’oublierai
Votre voix douce j’écouterai
Votre chemin je poursuivrai
Notre royaume je rejoindrai

 

 

© Pierre Couchard

 

Création protégée par licence
Creative Commons
Merci d’en respecter les termes d’utilisation

Partage autorisé à condition de citer l’auteur

Modification du texte non autorisée

Utilisation commerciale soumise à autorisation

Autres écrits

 

 

Cliquer sur l’image ci-dessous
pour accéder aux autres publications :