Jolies Sornettes

 

 

Voudrais-tu tuer ton chien ?
Accuse-le de la rage !
Chez tous les gens de bien
On connaît cet adage

 

Plus d’une fois dans l’histoire
Furent de jolies sornettes
Toutes vêtues de noir
Martelées à tue-tête

 

L’on croit information
Ce n’est que propagande
Exemples sont légion
Brillants comme guirlande

 

Obéir aux Puissants
Prévient des embarras
Celui qui s’en défend
Chemine vers son trépas

 

D’est en ouest il est plein
De régimes qui d’un coup
Selon le souverain
Ne valent plus un clou

 

Déferlent sur les ondes
De toutes pièces montées
Fables nauséabondes
Pour les discréditer

 

Sans plus de réflexion
Adhèrent aussitôt
Tous ceux qui du champion
Avalent tous ses mots

 

Pourtant esprit critique
Soucieux de vérité
Tout autant que d’éthique
Aurait à s’en méfier

 

©  Pierre Couchard

Ce poème vous a plu, ou pas . . . Envie de réagir ?

Profitez de cet espace dédié.

Facultative, l’adresse mail est à renseigner si vous souhaitez une réponse.

 

Titre du poème :

13 + 1 =

 

Autres écrits

Une soixantaine
de poèmes

plus de 700 haïkus
en ligne

Des chansons en recherche d’interprètes . . .