La Risée du Monde

 

 

Qui aurait imaginé
Que le pays des lumières
Devint un jour la risée
Aux yeux de la terre entière

 

Il aura fallu plus d’un jour
Pour que l’on en arrive là
Sans trompette ni tambour
De quoi nous rendre baba

 

D’où sort cette gouvernance
A commencer par le chef
Produit d’une bien-pensance
Qui n’a que peu de relief

 

Mots creux ou propos futiles
Ainsi sont les contenus
De tous ses discours stériles
Que personne n’entend plus

 

Un nouveau premier ministre
Il faut l’entendre parler
On pourrait le dire cuistre
Tellement suinte sa vanité

 

De l’école quittée il y a peu
Il a les réflexes du fayot
Qu’il garde encore dans son jeu
Par peur de se tromper de mots

 

Non content de ces deux zozos
C’est dans l’entre-soi parisien
Qu’a été sorti du chapeau
Ce ramassis de béotiens

 

Le Maire 1 puis Le Maire 2
Des précédents gouvernements
C’est Le Maire 3 le bien heureux
Toujours aussi incompétent

 

Est-ce l’ignorance ou la bêtise
Qui le poussa un soir d’hiver
Telle sur un gâteau la cerise
A prédire aux Russes l’enfer

 

Quelle économie souffre le plus
En suite de l’embargo musclé
Eurent pu trouver meilleure astuce
Mais ne sont pas des plus futés

 

A l’Education pas plus de tact
Avec le choix d’écoles privées
Sans mesurer l’effet d’impact
Jusqu’au plus loin de la contrée

 

A la Justice n’en parlons pas
A peine blanchi de ses forfaits
Ce poison fat, non poisson-chat
Prône à nouveau en son palais

 

Quant aux Affaires dites Etrangères
C’est l’ex de l’un, parachuté
Pour qui la langue est étrangère
En diplomatie, rien à cirer

 

La liste est longue et je vous saoule
Dernière pensée pour la Culture
Avez-vous vu celle qui raboule
Pour elle tout baigne, la sinécure

 

A ce point de déliquescence
On ne peut que nourrir l’espoir
Qu’un jour prochain en notre France
Une mesure exécutoire
Nous enverra toutes ces engeances
Avant l’enfer au purgatoire
Toutefois ne soyons pas dupes
Si ce sujet nous préoccupe
Rien à attendre de ces artistes
Ni d’une mouvance européiste

 

 

 

© Pierre Couchard

 

Ce poème vous a plu, ou pas . . . Envie de réagir ?

Profitez de cet espace dédié.

Facultative, l’adresse mail est à renseigner si vous souhaitez une réponse.

 

Titre du poème :

2 + 2 =

 

Autres écrits

Une soixantaine
de poèmes

plus de 700 haïkus
en ligne

Des chansons en recherche d’interprètes . . .