Le Puissant

 

 

Que tu l’ouvres ou qu’tu la fermes, ta gueule
Ça fait de moi le puissant… Google
T’as vu tout ce que je t’offre ?
De quoi remplir ton fort-coffre
Plein d’applis pour tes besoins
Épater tous tes copains
Profites-en bien, c’est gratuit
Suis trop trop bon, dis Merci !

Que tu l’ouvres ou qu’tu la fermes, ta gueule
Ça fait de moi le puissant… Google
Mais au cas où tu l’sais pas
Je m’nourris du Big-Data
Je te suis dans tous tes clics
Car t’es vraiment un type chic
Je sais sur toi plus que toi
Ça fait ma fortune à moi

Que tu l’ouvres ou qu’tu la fermes, ta gueule
Ça fait de moi le puissant… Google
As-tu, toi, déjà donné
Sans aucune arrière pensée ?
Cherch’ bien dans tes souvenirs
Et avoue-le sans rougir
A chacun de tes cadeaux
Retour voulu en écho

Que tu l’ouvres ou qu’tu la fermes, ta gueule
Ça fait de moi le puissant… Google
Certes je vais beaucoup plus loin
Mais disons qu’c’est pour ton bien
Tous mes robots sans relâche
Prompts et fidèles à la tâche
Récupèrent tes faits et gestes
Qui ce que tu es attestent

Que tu l’ouvres ou qu’tu la fermes, ta gueule
Ça fait de moi le puissant… Google
Pour l’instant c’est mumuseland
J’optimise les propagandes
Et je t’envoie en direct
Là où il faut qu’tu t’connectes
Tu n’as plus qu’à commander
Par drone tu seras livré

Que tu l’ouvres ou qu’tu la fermes, ta gueule
Ça fait de moi le puissant… Google
Un jour prochain c’est fatal
Finie la guerre commerciale
On remplacera l’marketing
et ses apparats bling-bling
Par les Etats policiers
Qui viendront te surveiller

Que tu l’ouvres ou qu’tu la fermes, ta gueule
Ça fait de moi le puissant… Google
Ça n’s’ra plus la même histoire
Gare au risque de t’faire avoir
Parc’que mes nouveaux clients
Ne s’ront pas des plus patients
Renseignés par mes serveurs
Ils répandront la terreur

Que tu l’ouvres ou qu’tu la fermes, ta gueule
Ça fait de moi le puissant… Google
Que tu l’ouvres ou qu’tu la fermes, ta gueule
Ça fait de moi le puissant… Google

 

©  Pierre Couchard

Ce poème vous a plu, ou pas . . . Envie de réagir ?

Profitez de cet espace dédié.

Facultative, l’adresse mail est à renseigner si vous souhaitez une réponse.

 

Titre du poème :

4 + 10 =

 

Autres écrits

Une soixantaine
de poèmes

plus de 700 haïkus
en ligne

Des chansons en recherche d’interprètes . . .