Nouvelle destinée

 

 

Si des vilains l’ont décidé
Qu’ils en veulent à votre peau
Craignons que vous ne ferez
Sur cette terre de vieux os

 

On a vu plus d’un malin
Depuis qu’on peut lire l’histoire
Pris dans les griffes de crétins
Promettant bien tristes soirs

 

Parlez-en à Sir Goupil
Qu’au prétexte de la rage
Nombreux l’ont mis sur le grill
Par toutes sortes de carnages

 

Toujours les mêmes méthodes
Par les bourreaux employées
En quelques bons épisodes
Un discours des mieux huilés

 

A ce petit jeu malsain
Est-ce toujours le même gagnant ?
Se souvient-on d’Ysengrin
De son épouse Louve Hersent ?

 

Tant qu’il n’est pas terminé
Le combat nourrit l’espoir
D’une nouvelle destinée
Dont le nom s’écrit Victoire

 

© Pierre Couchard

 

Ce poème vous a plu, ou pas . . . Envie de réagir ?

Profitez de cet espace dédié.

Facultative, l’adresse mail est à renseigner si vous souhaitez une réponse.

 

Titre du poème :

3 + 10 =

 

Autres écrits

Une soixantaine
de poèmes

plus de 700 haïkus
en ligne

Des chansons en recherche d’interprètes . . .