Une Liste à la Pervers

 

 

Plus qu’une liste à la Prévert
C’est une liste à la pervers
Pour beaucoup moins de casseroles
Tout citoyen serait en taule

 

Réfléchissons quelques instants
Il n’y a rien de surprenant
Ainsi depuis la nuit des temps
On voit de tels agissements

 

Du politique au militaire
Ou du clergé en ministère
Plus on s’élève en hiérarchie
Moins du respect n’est fait souci

 

De toutes les valeurs morales
Qu’ils souhaiteraient que l’on avale
Ils savent bien s’accommoder
Et in fine tout justifier

 

Leur seule fin est le pouvoir
Quant aux moyens il est notoire
Qu’ils sont tous bons pour parvenir
Au résultat de leurs désirs

 

Quelle pourrait être la solution
Trouver enfin la punition
Dissuasive pour l’aigrefin
Qui dilapide le bien commun

 

N’en rêvez pas c’est peine perdue
Dans cette voie point de salut
C’est à peine si de temps en temps
Pour l’un d’entre eux il fait gros temps

 

Contentons-nous de chants d’oiseaux
De la nature puisons le beau
Qui nous procure les énergies
Nécessaires à notre survie

 

 

 

© Pierre Couchard

 

Un poème inspiré par la liste (aussi longue qu’impressionnante) des membres du gouvernement E. Borne II (2023) concernés par une « affaire » en relation avec la Justice . . .

 
 

Ce poème vous a plu, ou pas . . . Envie de réagir ?

Profitez de cet espace dédié.

Facultative, l’adresse mail est à renseigner si vous souhaitez une réponse.

 

Titre du poème :

2 + 15 =

 

Autres écrits

Une soixantaine
de poèmes

plus de 700 haïkus
en ligne

Des chansons en recherche d’interprètes . . .